30 janvier 2023

Quels sont les avis des consommateurs sur l’enseigne Nous anti-gaspi ?

anti gapillaige alimentaire espritdavenir

Le gaspillage alimentaire, de plus en plus en augmentation, est devenu une vraie crise mondiale qui suscite la crainte des responsables à l’échelle internationale. En effet, chaque année, 1.3 tonne de produits alimentaires est gaspillée. Il était temps de mettre fin à cette mascarade et heureusement un mouvement de lutte contre le gaspillage est apparu, préparant ainsi le terrain pour des entreprises commerciales qui en suivent le concept et l’exemple. Nous anti-gaspi est l’une de ces entreprises de ventes de produits alimentaires, qui luttent contre le gaspillage et qui encouragent la consommation consciente. Dans cet article, on met en lumière l’avis des consommateurs dessus.

Qu’est-ce que Nous anti-gaspi ?

Apparue en 2018, cette enseigne dont le but est de redonner un nouveau souffle aux produits alimentaires non vendus dans les grandes surfaces, est fondée par Charles Lottmann et Vincent Justin, sous la devise « rien ne se perd, tout se gagne ». En plus de sauver des tonnes d’aliments gaspillés chaque année, cette entreprise se donne comme mission de changer les habitudes alimentaires des consommateurs, vers des habitudes plus durables et plus responsables. Le premier magasin de cette enseigne est apparu au nord de Rennes, exactement à Melesse, et grâce à son succès auprès des consommateurs, d’autres magasins ont succédé à cette ouverture dans différents points du pays, à savoir :

  • une épicerie à Mayenne ;
  • une épicerie à la Manche ;
  • des extensions à Vilaine et Lille.

Par ailleurs, cette enseigne compte déjà deux épiceries à Paris et une quinzaine dans le reste du pays, avec le projet d’en ouvrir 10 de plus chaque année. À noter que tous ses magasins sont de taille moyenne. On compte 8 millions d’euros levés en 2020 pour poursuivre ce projet avec la perspective d’en faire le plus grand réseau alimentaire en France. Les efforts de cette enseigne ont porté leurs fruits, puisque chaque semaine, environ 12 tonnes de produits alimentaires sont sauvées du gaspillage et revendues dans leurs rayons, ce qui équivaut à environ 100 000 repas par mois.

Quel est le concept derrière Nous anti-gaspi ?

Pour mener à bien son projet, l’enseigne Nous anti-gaspi repose sur quelques principes. D’abord, elle est marchande avec les grandes enseignes au sujet de leurs produits invendus. Afin d’en arriver à un accord sur un prix qui satisfasse les deux parties, sauvant ainsi ces produits alimentaires du gaspillage. Ce qui, par la même occasion, donnera une bonne image de marque à l’enseigne Nous anti-gaspi. De plus, donner un sceau à leurs produits, permet d’attirer les consommateurs qui sont adeptes de cette idéologie d’anti-gaspillage, tout en leur faisant faire des économies. Enfin, avoir la perspective de devenir la première enseigne alimentaire en France dans l’anti-gaspillage.

Nous anti-gaspi : comment ça marche ?

Pour commencer, l’enseigne négocie l’achat des produits invendus avec différentes sources, en faisant en sorte que le prix d’achat soit suffisamment bas pour pouvoir revendre ces produits à de petits prix sans avoir à se ruiner. D’abord, il y a les grandes marques, qui sont les plus connues pour engendrer des produits invendus à cause de leur politique de surstock. D’ailleurs, leurs produits sont généralement saisonniers, ce qui rétrécit leur date de consommation, ou simplement des produits en manque de demandes. Ensuite, en deuxième position, il y a les distributeurs qui ont en stock chaque année une grande quantité de produits qu’ils n’ont même pas pu introduire dans le circuit de consommation. Puis il y a l’achat lors des enchères de déstockage et les enchères de liquidations judiciaires opérées par les douanes.

Une fois que l’enseigne Nous anti-gaspi se procurera ces produits à bon prix, elle pourra les proposer dans les rayons de ses magasins à 30 % de moins que leurs prix sur les grandes surfaces. Notez que vous trouverez principalement dans ces rayons des fruits et légumes de saison qui pour une bosse ou autre défaut esthétique n’ont pas pu se vendre ailleurs.

Avis sur l’enseigne Nous anti-gaspi

enseigne anti gaspi espirtdavenir

L’enseigne est généralement appréciée par les consommateurs. Ils trouvent que c’est une bonne initiative qui lutte pour la bonne cause, à savoir changer les habitudes alimentaires des Français, en leur inculquant une conscience de consommation écologique, à travers ce concept de non-gaspillage qui résonne davantage dans leurs têtes. En effet, plusieurs consommateurs affirment que la plupart de leurs achats se font au niveau de Nous anti-gaspi, et que c’est leur façon d’encourager cette démarche contre le gaspillage.

Par ailleurs, il en résulte que ces clients changent non seulement leurs habitudes alimentaires, mais aussi leurs habitudes d’achats. Par exemple, certains clients affirment qu’ils commencent leurs achats dans les magasins Nous anti-gaspi, et les finissent ailleurs, pour profiter de la baisse des prix de cette enseigne, et avoir les produits manquants à prix plus élevés ailleurs. Certains clients attestent que ce n’est pas une bonne idée que de venir dans ces magasins avec une liste faite préalablement, car vous aurez du mal à trouver tous vos produits. D’ailleurs, pour ces clients, l’astuce est de se faire un panier d’achats selon les produits présents dans ces magasins et de faire avec, ou de finir leurs achats ailleurs. De plus, ils se rendent bien compte que la baisse des prix de ces magasins, permet au client d’accéder à des produits parfois de luxes, auxquels ils n’auraient pas accès dans les grandes surfaces en vue de la hauteur de leurs prix initiaux. Certains clients apprécient les magasins de

Nous anti-gaspi pour leurs baisses de prix et en même temps leurs dimensions humaines, puisqu’ils ont un peu de mal avec les grands rayons qui incitent à l’achat compulsif. Toutefois, aucun projet n’est épargné des critiques, qui peuvent s’avérer parfois constructives, ou pas. En effet, certains clients se plaignent du manque d’organisation dans les rayons des magasins Nous anti-gaspi et du nombre de caisses limité dans chaque magasin, ce qui engendre de grandes filles d’attentes, voire une anarchie lors des queues. Il y a aussi le comportement désagréable de certains employés qui pour certains est une conséquence directe de la baisse de leurs salaires. Par ailleurs, la critique est parfois plus généraliste.

En effet, pour certains, cette démarche est la raison même de la propagation du gaspillage, du moins de son non arrêt, puisqu’elle sera une excuse pour les grandes surfaces pour se débarrasser de plusieurs produits.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *